Foire aux questions
1 - Quand doit-on faire faire un frottis ?

Toutes les femmes entre 25 et 65 ans sont concernées par le frottis. Un suivi gynécologique régulier est indispensable, même en l’absence de symptôme ou de signe d’inquiétude.
2 - Selon quel rythme ?

Le dépistage est recommandé à partir de 25 ans pour toutes les femmes ayant déjà eu un rapport sexuel. Les 2 premiers frottis sont réalisés à un an d’intervalle, puis tous les 3 ans si ces deux premiers frottis sont normaux.

Respecter ce rythme est très important car un suivi régulier est nécessaire. C’est la répétition régulière de cet examen qui offre la meilleure protection contre ce cancer.

En fonction de l’histoire personnelle de chaque femme, le médecin pourra proposer un suivi plus rapproché ou plus espacé.

Le dépistage par frottis n’est pas infaillible. En cas de symptômes (saignements inexpliqués...) entre 2 frottis, il est important de consulter son médecin.
3 - Quelles précautions prendre avant un frottis ?

    Les recommandations sont :

  • de ne pas faire réaliser cet examen pendant vos règles. Idéalement, le frottis est fait en milieu de cycle soit 2 semaines après la fin des précédentes règles ;
  • de ne pas avoir de traitements vaginaux (ovules) en cours ;
  • de ne pas avoir mis de tampons pendant les 2 jours qui précèdent l'examen ;
  • de ne pas avoir de relations sexuelles la veille du frottis.
    Prévoyez 24 à 48 heures d'abstinence avant de réaliser votre frottis. La qualité et la pertinence du frottis seront alors optimales.
4 - Le frottis a-t-il un intérêt chez la femme ménopausée ?

Les anomalies liées aux virus HPV évoluant lentement, il est important de poursuivre le suivi gynécologique après la ménopause. Après 50 ans, on découvre des petites lésions du col de l'utérus de la même façon que chez les femmes plus jeunes.

A partir de 65 ans, votre médecin vous indiquera le rythme qui vous correspond le mieux en fonction de vos antécédents médicaux, des précédents examens et de leurs résultats.
5 - Après une hystérectomie, faut-il continuer à faire des frottis ?

    En cas d'ablation partielle de l'utérus, le col peut rester en place. Si vous avez subi une hystérectomie totale (col compris) pour une cause qui n'était pas une pathologie cervicale (c'est-à-dire qui n'était pas liée au col), ou un cancer, le frottis du fond vaginal n'est plus nécessaire. En revanche, si la maladie qui a nécessité une ablation a concerné le col, une surveillance régulière s'impose, entre autres par un frottis du fond vaginal.

    En résumé :

  • ablation de l'utérus, col conservé > frottis classique
  • hystérectomie totale due à une maladie du col > frottis du fond vaginal
  • hystérectomie totale due à une autre cause > le frottis n'est plus nécessaire



6 - Faut-il faire des frottis quand on est vierge ?

Non, le frottis n'est pas nécessaire même si exceptionnellement certaines tumeurs peuvent survenir chez une personne vierge.
7 - Peut-on faire un frottis de dépistage en période de règles ou d'infection ?

C'est non conseillé car la fiabilité du frottis est diminuée : en effet, le sang, qui ramène des débris cellulaires venant de l'utérus, peut masquer certaines cellules. Vous réaliserez donc votre frottis environ 1 mois après le traitement de l'infection et en dehors des règles.
8 - Peut-on réaliser un frottis durant la grossesse ?

Il n'y a aucun risque à effectuer un frottis durant la grossesse et notamment aucun risque infectieux ou de fausse-couche.
9 - Coût et conditions de remboursement pour un frottis ?

Le frottis est pris en charge par l'Assurance maladie à hauteur de 70%, et à 100 % avec une MUTUELLE.

Le tarif sécu (minimum, hors dépassement d'honoraires) du frottis est de 15,40€ :
soit 10,78€ remboursés par la sécu et 4,62€ à la charge de la patiente ou remboursés par la mutuelle.

Des frais de timbre peuvent être facturés en sus.

En cas de test anormal, des examens complémentaires sont réalisés afin de déterminer la nature de l'anomalie.
10 - Où faire le frottis ?

Dans le cadre du dépistage organisé, le frottis peut être effectué à votre choix en médecine de ville, à l'hopital, dans les divers centres de santé (centre mutualistes, de l'assurance maladie, centres municipaux de santé, et, si vous avez moins de 50 ans, PMI & Centres de planning familial (CEPF).

 

Pour toute information complémentaire,
appelez l’ADOC94 au n° vert: 0 800 69 27 78 (appel gratuit).
   Copyright 2011 © ADOC 94 | Mentions légales | Contact
Espace Administrateur
Espace Administrateur